Le conseil d’administration s’est réuni le 8 mars 2017, et a décidé d’intégrer les activités d’Urgence Eau dans des solutions plus durables.

Pour cela, nous souhaitons mettre en place un réseau de correspondants dans des zones présentant un risque de stress hydrique important (sous-continent indien, Moyen-Orient, Afrique sub-saharienne notamment).

Parallèlement, nous recherchons des partenaires pouvant prendre le relais de nos activités en situation d’urgence.

Voici les projets actuellement à l’étude pour 2018 :

  • Soutien en techniques de filtrage de l’eau dans les communautés autochtones autour du site de Rachakonda, en Inde
  • Ouverture d’un bureau à Bouaké dans le nord de la Côte d’Ivoire
  • Étude sur les besoins et possibilités d’action à Gao au Mali