Mathieu Guérin, président

Pendant une vingtaine d’années, l’association Urgence Eau créée à l’initiative de la Générale des Eaux, a été gérée par Alain Genty, Marie-Carmen Genty et Yannick Le-Luyer. Leur engagement permanent a permis à l’association d’être présente sur de très nombreux terrains, souvent dans des conditions difficiles. Grâce à eux, Urgence Eau a pu prendre part aux efforts permettant un accès à l’eau potable aux plus démunis, y compris dans des contextes de conflit ou post-catastrophes. Urgence Eau a agi de concert avec de nombreux autres acteurs, ONG, institutions internationales, gouvernements. D’après les chiffres des Nations Unies, entre 1990 et 2015, la part de la population mondiale ayant accès à une source d’eau potable améliorée est passée de 76% à 91%. Urgence Eau, à son niveau, à son échelle, a participé à cette évolution. Le travail exemplaire du bureau et des bénévoles qui font marcher l’association doit être salué. Les membres historiques de l’association, à commencer par son ancien président Alain Genty, ont fait partie de ceux qui, dès les années 1990, ont compris les enjeux de l’accès à l’eau.

Après deux décennies à sillonner le monde, ils ont décidé de passer le relais. C’est un honneur pour le nouveau bureau  de prendre leur relève. Les défis sont immenses. Certes l’accès à une « eau améliorée » s’est élargi, mais celle-ci reste trop souvent d’une qualité insuffisante pour être réellement potable. L’augmentation de la population mondiale et le réchauffement climatique s’accompagnent d’une rapide croissance du stress hydrique. Celui-ci fait partie des facteurs qui fragilisent non seulement les écosystèmes, mais aussi et surtout les sociétés humaines. Permettre au plus grand nombre d’avoir accès à une eau de qualité, mais aussi d’œuvrer à la satisfaction des besoins de base des populations, là où nous serons le plus utile, fait partie des missions que nous nous sommes données.  Urgence Eau continue ainsi d’apporter sa petite pierre à la construction d’un monde plus juste, plus durable, plus responsable.

Mathieu Guérin

 

Alain Genty, past-président

L’association Urgence Eau existe depuis près de vingt ans;  elle se devait de franchir une étape et rajeunir ses cadres. Son bureau, et ce dernier remercie les adhérents de la confiance témoignée durant toutes ces années, était inchangé depuis l’origine. Cette reconnaissance pouvait toutefois nuire au développement de l’association et nous l’avons perçu.

Ces derniers mois, de nouveaux membres ont été cooptés. Après que le bureau ait été convaincu que le développement et l’avenir de l’association passait par un passage de témoin vers une nouvelle équipe, nous l’avons acté lors d’une assemblée générale en janvier 2017. Nous souhaitons donc le meilleur à la nouvelle équipe auprès de laquelle nous resterons disponibles.

Ce passage de témoin ne nous fera pas oublier nos actions effectuées avec brio dans des contextes souvent délicats, parfois difficiles voire dangereux. Pour mémoire, le Rwanda, le Mali, le Burkina Faso, le Nicaragua, le Honduras, le Maroc, la Mauritanie, l’Albanie, le Kosovo, le Vénézuela, le Pakistan, l’Algérie, Madagascar, le Sahara occidental, le Sri Lanka, l’Iraq et la Syrie.

L’équipe sortante adresse donc un grand merci aux acteurs d’Urgence Eau, un chaleureux salut aux différentes autorités ministérielles qui ont facilité ces missions, un grand merci aux donateurs sans lesquels les ONG ne peuvent pas grand chose. Ces partenariats vont désormais se poursuivre avec de nouveaux interlocuteurs, toujours dans un esprit d’ouverture.

Alain Genty